Premiers secours

Eerstehulpverlening op het werk is een noodzaak want als er een ongeval gebeurt of indien iemand onwel wordt, is het belangrijk om snel en efficiënt in te grijpen. Maar hoe moet de organisatie van de eerste hulp op het werk er uitzien? Wat is wettelijk verplicht? Welke maatregelen kan u nemen?


Lees ook:

  • Que vous offre Belfius?
    Accident Manager dispose aussi d’un module Premiers secours pour la tenue à jour des premiers secours


Organiser les premiers secours est une obligation

La législation sur le bien-être au travail propose un cadre pour l’organisation des premiers secours au travail. L’employeur doit en outre tenir compte des activités et des spécificités propres à l’entreprise.

Les mesures à prendre par l’employeur dans le cadre des premiers secours peuvent être subdivisées en quatre groupes:
1 désignation du personnel de premiers secours (secouristes,…);
2 mise à disposition de l’équipement nécessaire (boîtes de secours, local de soins,…);
3 établissement de procédures de premiers secours (information des travailleurs,  communication avec les services de secours externes,…);
4 tenue d’un registre des interventions dans le cadre des premiers secours.


Des secouristes bien formés font la différence

Afin de pouvoir intervenir rapidement et efficacement, il doit y avoir sur le lieu de travail des personnes capables d’administrer les premiers secours en cas d’urgence. Ces personnes doivent disposer des connaissances et aptitudes nécessaires. Le nombre de secouristes requis et leur qualification dépendent de la taille et des activités de l’entreprise (ou de l’organisation). Une grande entreprise à haut risque, par exemple, doit prévoir un infirmier pour 500 travailleurs. Une petite entreprise à risque limité peut charger un travailleur formé à cet effet de dispenser les premiers secours.
La présence d’un secouriste capable d’administrer les premiers soins est très importante: en cas d’accident, chaque seconde compte. Lors de la désignation de secouristes, il faut donc aussi tenir compte de spécificités comme le travail de nuit et posté, le travail sur chantier, la dispersion dans différents bâtiments, etc.


Equipement à prévoir: bien plus qu’une boîte de secours…

L’équipement de premiers secours ne se limite pas à une simple boîte de secours placée dans une armoire à la réception. Il englobe un large éventail de matériel et nécessite donc un choix réfléchi et un bon suivi. Voici quelques points auxquels il faut faire attention :
- quel matériel de base faut-il prévoir (brancard, couverture, trousse individuelle de secours, …) ?
- que doit contenir la boîte de secours ? Des compléments sont-ils nécessaires ? Qui vérifie la boîte de secours ?
À quelle fréquence ?
- faut-il prévoir du matériel spécifique, par ex. douche d’urgence et douche oculaire, défibrillateur externe automatisé (DEA) ?
- où le matériel doit-il se trouver ?
- où faut-il prévoir un local de soins ? Quel est l’équipement requis ?

Pour pouvoir déterminer le matériel nécessaire et sa localisation, l’employeur doit tenir compte de facteurs tels que le nombre de travailleurs simultanément présents, le type d’entreprise, le risque d’accidents et des résultats de l’analyse des risques qu’il a réalisée.


Procédures

Les procédures doivent permettre aux travailleurs victimes d’un malaise ou d’un accident de recevoir l’assistance appropriée le plus rapidement possible. Etablir des procédures ne se fait pas à la légère: différents scénarios doivent être envisagés. Il est important d’informer et de fournir des instructions relatives aux mesures d’urgence et aux premiers secours à tous les travailleurs. Tout le monde est concerné: une intervention efficace en cas d’urgence dépend de la vigilance de tous.

Que faire en cas d’accident? Les fondamentaux

1 Protéger = Écartez tout danger et délimitez clairement la zone de l’accident
2 Constater = Évaluez la situation de la victime
3 Avertir = Contactez les services de secours et donnez-leur les informations nécessaires
4 Réagir = Intervenez suivant vos possibilités


Registre des premiers secours

Le registre des interventions dans le cadre des premiers secours rassemble les données relatives aux premiers secours administrés en précisant le nom de la victime et le moment et la nature de l’intervention (causes et nature de la lésion, type de soins administrés,…). Ces données peuvent être utilisées afin de prévenir des accidents similaires à l’avenir. Il est important de tenir à jour les données relatives aux accidents bénins (ou légers) en vue d’une éventuelle déclaration d’accident du travail. Un accident est considéré comme "bénin" (ou léger) lorsqu’il n’y a pas d’incapacité de travail ni de perte de salaire pour la victime et que les soins ont uniquement été administrés sur le lieu de travail.


En savoir plus

Vous trouverez plus d’informations dans la brochure
Premiers secours au travail du Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation Sociale