Travailleurs âgés


Le vieillissement de la population au travail est un fait. L’allongement des carrières signifie également que les travailleurs sont exposés plus longtemps à des risques professionnels. C’est pour cette raison qu’une politique de prévention liée à l’âge est nécessaire.


Plus de travailleurs âgés

Le nombre de travailleurs âgés au travail augmente. L’âge de la retraite recule et, en raison de l’évolution démographique, le nombre de personnes âgées s’accroît dans notre société. Vieillir, ce n’est pas seulement voir son âge chronologique augmenter, c’est aussi un processus de changement biologique, psychologique, social et sociétal. L’on peut donc avoir plusieurs âges (voir tableau). Une personne qui pratique beaucoup de sport, a une alimentation saine et n’a pas de problèmes de santé sera ainsi plus jeune sur le plan de la santé (âge fonctionnel) que ce qu’indique l’État civil (âge chronologique).

Type d’âge Fondé sur
Âge chronologique laps de temps vécu
Âge fonctionnel possibilités et prestations (santé physique et cognitive)
Âge organisationnel ancienneté, niveau de compétences, etc.
Âge psychosocial l’âge qu’on a l’impression d’avoir (auto-perception) et la perception de l’âge par la société (perception sociale)
Âge lié au cycle de vie style de vie, situation familiale, équilibre entre vie privée et vie professionnelle

Age et travail

Il existe de très nombreuses hypothèses (erronées) concernant l’impact de l’âge sur le travail. Voici quelques faits intéressants à ce sujet.

  • La diminution des capacités fonctionnelles (mobilité, force, dextérité,…) avec l’âge varie fortement d’un individu à l’autre. Les travailleurs âgés compensent la réduction de leurs capacités fonctionnelles grâce à des compétences et des stratégies fondées sur leur expérience.
  • Les compétences cognitives, comme le temps de réaction et la mémoire, se détériorent avec l’âge. Cette détérioration n’influence pas le travail des travailleurs âgés car elle est en grande partie compensée par un meilleur discernement et des connaissances propres à la fonction plus larges.
  • Les compétences cognitives importantes pour tout ce qui touche à la sécurité et à la santé au travail (compréhension, connaissances, langage) ne commencent à décliner qu’à un âge plus avancé, à partir de 70 ans.
  • Les travailleurs âgés souffrent davantage de problèmes de santé chroniques, comme p.ex. les maladies cardio-vasculaires.
  • Le nombre d’accidents du travail est plus faible chez les travailleurs âgés mais la durée d’incapacité est plus longue que chez les jeunes travailleurs.

Politique de prévention liée à l’âge

Une carrière plus longue signifie également une plus longue exposition aux risques professionnels. C’est la raison pour laquelle il faut intégrer les aspects physiques, psychologiques et sociaux de la santé liés à l’âge dans une optique stratégique RH. Dans ce cadre entrent par exemple des actions axées sur l’amélioration des conditions de travail (ergonomie), la promotion de la santé (interventions de promotion d’un style de vie sain) et la mise sur pied d’une politique de réintégration destinée à soutenir et accompagner les personnes (âgées) souffrant de problèmes de santé (éviter les absences pour cause de maladie ou assurer la réintégration au travail).

Recommandations pour une politique de prévention liée à l’âge réussie:

  • Ne pas se focaliser uniquement sur les travailleurs âgés
    Ne mettez pas exclusivement l’accent sur 'l’âge chronologique' et la catégorie des travailleurs "âgés", mais sur chacun des travailleurs tout au long de sa carrière. Ainsi, vous ne catégorisez personne. Tous les âges ont donc de l’importance. Les "jeunes" travailleurs sont en effet les travailleurs âgés de demain.
  • Accorder de l’attention à la santé des travailleurs porte ses fruits
    Ne vous limitez pas seulement aux connaissances et compétences des travailleurs, insistez aussi sur leur santé. Une politique de bien-être et de santé au travail, focalisée notamment sur la sécurité, l’ergonomie, les aspects psychosociaux, la réintégration, le style de vie et la promotion de la santé, permet d’avoir des travailleurs motivés, impliqués, mobilisables et pleins de vitalité.
  • Pour parvenir à une politique de santé intégrale, les différents acteurs de l’organisation doivent collaborer
    Les services de prévention internes / externes et les RH doivent collaborer pour atteindre un meilleur niveau de synergie. Cette synergie permet de trouver des solutions plus efficaces pour maintenir et accroître l’engagement et l’employabilité de tous les travailleurs.

Plan d’action pour les travailleurs âgés

La CCT n° 104 impose aux organisations du secteur privé de plus de 20 travailleurs a l’élaboration d’un plan pour l’emploi (annuel/pluriannuel) reprenant les actions permettant de garantir une carrière de qualité jusqu’à l’âge de la retraite. Le programme de subvention développé pour le fonds de l’expérience professionnelle offre, par le biais des Régions, des possibilités de subsides pour des mesures destinées à maintenir des travailleurs âgés plus longtemps au travail.

Pour en savoir plus :

Pour le lien vers le Fonds de l’expérience professionnelle à Bruxelles-Capitale, en Flandre et en Wallonie, voir:
http://www.beswic.be/fr/themes/travailleurs-ages.
E-guide Être bien sur les lieux de travail quel que soit l’âge, https://eguides.osha.europa.eu.