Contrôler les risques d’explosion

Les conséquences d’une explosion sont généralement dramatiques. Pour prévenir les risques d’explosion, il faut effectuer une analyse approfondie et identifier les lieux à risque. Les règles dites ATEX proposent un cadre pour l’élaboration de mesures de gestion du risque.


Lire aussi :

Explosion

Les explosions sont dues à la détonation d’un mélange composé d’air et d’une matière inflammable – sous forme de gaz, de vapeurs, de brumes ou de poussières – sous conditions atmosphériques. Cette situation s’étend jusqu’à ce que toute la matière inflammable présente soit consommée. Les conséquences d’une explosion, qui se caractérise donc par la libération soudaine d’une grande quantité d’énergie, dépendent de la vitesse à laquelle l’énergie est libérée.
Les risques auxquels sont exposés les travailleurs lors d’une explosion sont liés aux effets non contrôlés des flammes et de la pression. Ces risques peuvent se présenter sous forme de rayonnement thermique, de flammes, d’ondes de pression ou de débris projetés aux alentours. En outre, les réactions chimiques nocives qui se produisent lors de l’explosion consomment l’oxygène nécessaire à la respiration.

Analyser les risques d’explosion

Étant donné les risques majeurs liés aux explosions, l’établissement d’une analyse des risques est incontournable. Celle-ci doit s’intéresser en particulier à :

  • la présence permanente ou probable d’une atmosphère explosive;
  • la présence présumée de sources d’ignition (y compris les décharges électrostatiques; vérifier dans quelle mesure celles-ci peuvent être actives et déclencher une explosion);
  • la nature des installations, des matières et des procédures de travail;
  • l’ampleur des conséquences probables.

Le zonage ATEX

Les lieux où la présence d’atmosphères explosives est possible sont répartis en zones. Cette répartition s’appelle le zonage ATEX. Bien qu’ATEX signifie ATmosphères EXplosives, cette même dénomination est aussi utilisée pour désigner les règles s’appliquant aux lieux à risque d’explosion. Le zonage compte 3 niveaux, la mention 0, 1, 2 concernant les zones ‘gaz’ et la mention 20, 21, 22, les zones ‘poussières’. Les dispositions concernant la répartition en zones et l’obligation de placer un panneau d’avertissement à chaque poste ou lieu de travail où il existe un risque d’explosion, sont reprises dans la législation.

Emplacement où une atmosphère explosive… …consiste en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard …est présente sous forme de nuage de poussières combustibles dans l’air
…est présente en permanence ou pendant de longues périodes ou fréquemment   Zone 0   Zone 20
Exemples:
- espace libre entre le liquide et le toit d’un tank contenant des substances inflammables
  Exemples:
- à l’intérieur d’un moulin transformant des céréales en farine
 
…est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal   Zone 1   Zone 21
Exemples:
- vanne d’échantillonnage de fluide inflammable,
- trou d’homme d’un mélangeur industriel contenant des solvants,…
  Exemples:
- manches textiles d’un filtre lors d’un décolmatage pneumatique
 
…n’est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal ou, si elle se présente néanmoins, n’est que de courte durée   Zone 2   Zone 22
Exemples:
- fuite de gaz inflammable à une bride, substances issues d’un filtre dont une manche filtrante est trouée,…
  Exemples:
- bride fuyante sur une tuyauterie de transport pneumatique de farine
 

Matériel antidéflagrant

Des mesures de protection supplémentaires s’imposent dans les zones à risque d’explosion: permis de travail, délimitation des zones, formation,… Eviter la présence de sources d’ignition actives dans ces zones est essentiel. Il faut donc éviter les étincelles, par exemple en prenant des mesures de protection contre l’électricité statique, en utilisant des outils anti-étincelles et en interdisant l’utilisation de téléphones portables. Le matériel antidéflagrant, caractérisé par le sigle Ex, est soumis à des exigences très strictes. Des marquages et instructions spécifiques précisent les conditions d’utilisation du matériel.

Document relatif à la protection contre les explosions

Un document relatif à la protection contre les explosions doit être établi dans les organisations où il existe des lieux à risque d’explosion. Ce document contient un résumé de l’analyse des risques ATEX, un tableau des mesures techniques et organisationnelles prises pour contrôler les risques d’explosion et un plan de zonage ATEX. Ce plan, qui permet d’identifier les espaces à risque d’explosion, fournit en outre la classification ATEX exacte des lieux de travail concernés.