Service de lutte contre l’incendie

Chaque entreprise ou organisation doit créer un service de lutte contre l’incendie, capable de gérer une évacuation ou d’éteindre un début d’incendie. Pour mener à bien cette mission, les membres du service de lutte contre l’incendie doivent disposer des moyens nécessaires et avoir été formés


Lire aussi :

Prévention des incendies sur le lieu de travail

Des centaines d’incendies se déclarent chaque année dans des entreprises en Belgique. Il peut s’agir tant de petits incendies rapidement maîtrisés que de sinistres aux conséquences gravissimes. Les dommages matériels peuvent être colossaux, sans parler des drames humains quand il y a des morts ou des blessés.
La prévention des incendies au travail est régie par l’arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l’incendie sur les lieux de travail (MB du 23 avril 2014). Cet arrêté, qui impose différentes mesures à l’employeur pour prévenir au mieux les incendies sur le lieu de travail, décrit aussi l’organisation de la prévention incendie. Le service de lutte contre l’incendie en est la pierre angulaire.

Qu’est-ce qu’un service de lutte contre l’incendie ?

L’ employeur doit créer un service de lutte contre l’incendie, quel que soit le nombre de travailleurs. L’idée est qu’il y ait toujours au moins une personne capable d’intervenir si un début d’incendie se déclare.
La mission du service de lutte contre l’incendie est vaste. Il joue un rôle central dans la prévention, l’évacuation et la lutte contre l’incendie.

Missions du service de lutte contre l'incendie

  • Prévenir la survenance d’un incendie :
    • Signaler les situations pouvant créer un risque d’incendie.
    • Collaborer à l’analyse des risques et à l’élaboration des procédures dans le cadre du plan d’urgence.

  • Faciliter l’évacuation des personnes présentes :
    • Appliquer les procédures d’avertissement et d’alarme; mettre les personnes en sécurité (en attendant l’intervention des services de secours).
    • Assurer un accès rapide aux services de secours et les diriger rapidement vers le lieu du sinistre.
    • Signaler les situations qui peuvent gêner l’évacuation.

  • Signaler les situations qui peuvent gêner l’évacuation.

Composition

La législation ne précise pas le nombre de personnes que doit compter le service de lutte contre l’incendie. L’employeur définit le nombre en tenant compte non seulement de l’analyse des risques, mais aussi des exigences de l’assureur et des services d’incendie locaux. Le nombre de personnes et la composition du service de lutte contre l’incendie dépendent également d’autres facteurs: travail de nuit et/ou posté, taille des bâtiments et nombre d’étages, étendue du terrain à couvrir, aptitude physique des candidats,...

Formation et aptitude

Les membres du service de lutte contre l’incendie suivent une formation ciblée pour se préparer à leurs tâches. Cette formation comprend un volet théorique et un volet pratique, comprenant avec entre autres des exercices d’extinction. Des recyclages réguliers sont nécessaires pour actualiser les connaissances et aptitudes.

Ne pas oublier !

Toutes les personnes faisant partie de l’entreprise/organisation doivent connaître les procédures en cas d’incendie et d’évacuation: chacun doit donc aussi savoir qui fait partie du service de lutte contre l’incendie.

En savoir plus