Danger, risque et analyse des risques

Le principe de base de la prévention est d’éviter les risques. D’où l’importance d’identifier les dangers, d’évaluer les risques et ensuite de prendre des mesures. L’analyse des risques exige une approche systématique et l’implication de tous les travailleurs.


Lire aussi :

Du danger au risque

Le danger est la propriété d’une substance, d’un processus, d’une situation, d’un outil, d’un matériau, d’une personne… pouvant entraîner des conséquences néfastes ou des dommages. Cette propriété (par exemple, toxicité d’une substance ou lame coupante d’un couteau) peut entraîner des dommages pour la santé, mais pas à elle seule.
Un danger devient un risque lorsqu’une exposition au danger est possible, autrement dit s’il existe une probabilité qu’un dommage survienne (par exemple, possibilité d’ingestion du produit toxique ou de coupure avec la lame du couteau).

Probabilité et effet

La notion de ‘risque’ est liée à deux aspects importants: la probabilité qu’un dommage survienne et l’effet de ce dommage potentiel. Le risque peut être défini comme la probabilité qu’un événement indésirable se produise. Par exemple, un câble électrique traînant sur le sol représente un risque de trébuchement ou de chute. Si une centaine de personnes passent au-dessus de ce câble chaque jour, la probabilité de voir quelqu’un trébucher est très élevée. Cela ne veut pas dire que cet événement se produira à coup sûr, mais la probabilité est bien réelle et peut par exemple être estimée à une fois par jour. Les conséquences d’un trébuchement restent généralement mineures, par ex. une contusion ou une petite entorse. Mais il est également possible que quelqu’un tombe vraiment sur le câble et se blesse plus gravement. Cette probabilité est toutefois moins élevée, par ex. une fois par semaine.

Définitions de danger, risque, analyse des risques selon le Code du bien-être au travail, art. I.1-4
danger: la propriété ou la capacité intrinsèque notamment d’un objet, d’une substance, d’un processus ou d’une situation, de pouvoir causer un dommage ou de pouvoir menacer le bien-être des travailleurs;
risque: la probabilité qu’un dommage ou une atteinte au bien-être des travailleurs se présente dans certaines conditions d’utilisation ou d’exposition à un danger et l’ampleur éventuelle de ce dommage ou de cette atteinte;
analyse des risques: l’identification des dangers pour le bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail, la définition et la détermination des risques pour ce bien-être et l’évaluation de ces risques.


Analyse des risques obligatoire

Les risques sont décelés au moyen d’analyses des risques. Une analyse des risques est une étude systématique qui doit établir s’il existe des dangers (identification des dangers) et si des dommages risquent d'être causés (évaluation des risques). Il s’agit là d’une obligation légale. La responsabilité incombe à l’employeur. Le système dynamique de gestion des risques se base sur l’analyse des risques.

L’analyse des risques: comment s’y prendre ?

Il existe différentes manières d’effectuer une analyse des risques. L’objectif est toujours le même: identifier les dangers, fixer les priorités et éliminer les risques. Une approche consiste à parcourir les étapes suivantes :

  • Etape 1 : identifier les dangers.
  • Etape 2 : évaluer le risque.
  • Etape 3 : définir les mesures de prévention.



Quand ?

L’analyse des risques n’est pas effectuée une seule fois. Elle fait partie d’un système dynamique qui permet de dresser un état des lieux, d’améliorer, de corriger puis d’analyser à nouveau la situation. Elle contribue donc à améliorer en permanence les processus dans l’entreprise.

Une analyse des risques est indispensable dans les cas suivants :


Qui ?

L’analyse des risques requiert une certaine expertise. Il faut aussi connaître et comprendre les processus de l’entreprise et l’organisation du travail. Ce sont d’ailleurs les services interne et externe pour la prévention et la protection au travail qui coordonnent l’analyse des risques. Ce qui ne veut pas dire que ces services doivent aussi se charger de son exécution. Il est justement conseillé de confier cette tâche aux travailleurs et aux cadres. Cette activité, très instructive, augmente aussi l’implication et la motivation des travailleurs.

En savoir plus